International Santé
Téléphone +33 531618450 WhatsApp Contact

Familles expatriés recomposées : Comment assurer un enfant qui vous rend visite ?

En cas de bonne entente entre les parents de l’enfant, c’est simple et économique :

Le plus simple et le plus économique sera d’assurer l’enfant avec une assurance voyage. Si le voyage dure moins de 90 jours c’est très facile et c’est même souvent inclus dans les cartes bancaires haut de gamme.

Attention toutefois, l’assurance voyage doit être souscrite avec l’adresse de domicile principal de l’enfant (sinon ce n’est pas un voyage) et c’est là qu’il faut bien s’entendre avec l’autre parent car en cas de soins hors hospitalisation, c’est le parent expatrié qui paiera les soins et c’est le parent qui domicilie l’enfant qui recevra les remboursements.

Cela s’explique par le fait que l’assurance voyage vient en complément des mutuelles et des régimes de Sécurité Sociale Français ou de l’UE (c’est pour cela que ça ne coûte pas cher, car dans la plupart des cas c’est la Sécu et les mutuelles qui paient la plus grosse partie).

En cas d’hospitalisation, là aussi il faut bien s’entendre avec l’autre parent car pour faire le paiement direct à l’hôpital l’assisteur demandera à un des parents de signer une reconnaissance des sommes dues.

En cas de mésentente entre les parents ça se complique :

Si l’on revient sur l’hospitalisation, c’est normalement au parent qui a la garde de l’enfant de signer car c’est à lui que seront versés les fonds dus par la Sécu et sa mutuelle. S’il ne veut pas signer, ça sera à l’expatrié qui accueille l’enfant de le faire mais il s’engage alors à payer à l’assisteur les fonds dus à minima par la Sécu. Hors ses fonds seront versés à l’autre parent. Il faudra être sûr de pouvoir les récupérer. Cette somme représente entre 1000 € et 2000 € par jour d’hospitalisation.

Pour des frais de médecine courante, nous avons vu plus haut que c’est au parent expatrié de les payer aux professionnels de santé alors qu’ils seront remboursés à l’autre parent car c’est lui qui a l’enfant sur sa carte de Sécu.


Deux solutions au choix de l'expatrié :

Pour éviter toute tension familiale en cas de sinistres il faut que les enfants soient directement inscrits sur un contrat souscrit au nom du parent expatrié. Il existe pour cela deux solutions :

- Rajouter l’enfant sur le contrat d’assurance expatrié mais il faut voir si les conditions générales le permettent et quel en est le coût. Ca sera intéressant financièrement uniquement s’il y a déjà au moins 3 personnes assurées sur le contrat et qu’il fonctionne en tarif familial.
- Souscrire une assurance temporaire fonctionnant au 1er euro, ce qui n’est pas évident à trouver pour des enfants. Parmi nos 10 assureurs partenaires, seul April International propose cela avec le contrat Magellan qui peut être souscrit pour les enfants seuls à partir de 4 ans.

Economisez sur votre assurance expatrié
Economisez sur votre assurance expatrié
300 formules comparées en 2 minutes seulement.
Je compare
  • Partager :
  • Réagir :

Découvrez également

Hôpitaux et dérives de facturation à l'étranger

Les frais de santé ont augmenté partout dans le monde. Certains établissements en profitent pour surfacturer, pratiquant des examens inutiles ou des hospitalisations injustifiées. Cela impacte autant les assurés que leurs assureurs. Nous vous expliquons. 

Augmentation des tarifs des généralistes en France et impact sur la CFE

L'augmentation des consultations de médecins généralistes à 30 € en décembre 2025 devrait impacter les remboursements de la CFE. Nous vous expliquons en détail. 

Emeutes en Calédonie : le point sur les évacuations sanitaires et les soins sur Nouméa.

La situation actuelle en Nouvelle Calédonie nous invite à faire un point précis sur les conditions d’évacuations sanitaires et de soins pour nos assurés du Vanuatu.

Quelle différence entre assistance évacuation et rapatriement médical ?

Nous vous expliquons pourquoi ces deux notions sont importantes pour les expatriés, ce qui fait leur différence et comment faire le bon choix.

Nouvelles augmentations tarifaires de la CFE

La CFE annonce de nouvelles revalorisations de tarifs pour le 1er Avril 2024. Quelles sont ces augmentations et pour quelles raisons sont-elles faites ? Nous vous expliquons les nouveautés à venir et comment s'y préparer. 

Vos réactions

Poster un commentaire
Avis vérifiés 4.9/5