Foire aux questions : La meilleure assurance internationale pour 12 mois

Questions réponses assurances internationales

Les réponses à vos questions

Nous partons 12 mois au Cambodge en famille, devons-nous choisir une formule expatrié ou une formule temporaire ?

Pour un séjour de 12 mois, une formule temporaire est tout à fait adaptée du moment que l’on connait les limites de ce type de contrats :

  • Ils ne couvrent généralement que les frais urgents liés à des accidents ou maladies inopinées. Si un soin peut attendre la date de retour dans le pays d’origine pour être réalisé, il ne sera donc pas couvert.
  • Les plafonds de garanties sont plus faibles que sur un contrat expatrié car le principe est qu’en cas de problème grave, on rentre "au pays" dès que l’on peut.
  • Les procédures de remboursements sont plus complexes car il faut généralement prévenir l’assisteur avant d’engager les moindres frais et pouvoir attester du remboursement ou à l’inverse du refus de remboursement éventuel du régime de base de son pays d’origine.

Ces contrats sont bien moins chers que les contrats expatriés mais il faut en accepter les contraintes. Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire notre page dédiée à ce sujet.

Il faut aussi noter qu’ils peuvent ne pas être adaptés dans les cas suivants :

Grossesse ou projet de grossesse : ces frais ne sont pas remboursés par ces contrats, il faut donc les éviter au maximum en cas de projet de grossesse, y compris si le projet n’est pas qu’à l’horizon de 15 ou 20 mois car sur les contrats expatriés il y a souvent des délais de carence et il peut également y avoir un délai de carence du régime obligatoire au moment du retour dans le pays d’origine.

Pathologie existante : Si le contrat prévoit un questionnaire de santé à la souscription, elle sera généralement impossible si vous avez un traitement en cours ou une pathologie récente. S’il n’en prévoit pas, le traitement ou une rechute éventuelle seront certainement exclus car ils n’entrent pas dans la définition des soins urgents ou inopinés.

Prolongation possible : Si vous pensez devoir prolonger votre séjour, la prolongation du contrat n’est pas systématique, elle doit être acceptée par l’assureur et correspondre aux conditions de souscription initiales, par exemple avoir un domicile en France (ou dans le pays de nationalité) au moment de la souscription. Il y a également un risque si votre état de santé a changé durant votre séjour. Si une maladie s’est déclenché pendant cette période vous ne pourrez peut-être plus souscrire un contrat expatrié après 12 mois alors qu’au départ vous auriez pu. Nous avons déjà connu des cas de ce type. Même s’ils sont rares, ils rendent alors impossible la poursuite de l’expatriation.

Il faut donc :

  • Faire un comparatif en formules voyage, durée 12 mois ;
  • Faire un comparatif en formules expatrié ;
  • Convenir d’un rendez-vous avec un conseiller pour détailler davantage votre projet de séjour.
Bulle

Toujours pas de réponses

Posez votre question

* Rédigez votre question en la détaillant au maximum :

0 caractère(s) restant(s)
Avis vérifiés 4.9/5 - 545 avis