International Santé
(33) 5 31 61 84 50 On vous rappelle

La hausse des dépenses de santé ré-accélère

Publié le08/02/2016 par interadmin

Les hausses par zone géographique :

Ces hausses sont estimées à partir des hausses pratiquées par les assureurs spécialistes de l’expatriation. Elles donnent une première tendance, des chiffres calculés directement sur les prix et les volumes des soins seront disponibles d’ici quelques semaines.
La hausse reste mesurée en Europe avec une moyenne de l’ordre de 5% avec une exception notable toutefois pour la Grande Bretagne où les tarifs progressent de près de 10%. L’Afrique présente des chiffres équivalents.
L’Asie du Sud Est et le Moyen Orient s’envolent à près de 10% avec des hausses quasi-identiques quel que soit le niveau de développement médical du pays :
- Pays à système de santé très développés : Hong Kong, Dubaï et Singapour à +9.5% ;
- Pays à système de santé développés : 8.8% en Thaïlande, 9.5% en Chine ;
- Pays à système de santé émergeants : Philippines, Indonésie, Malaisie à 9%.
Aux USA, les grandes manœuvres de l’Obamacare brouillent les cartes et ne permettent pas de disposer pour le moment de chiffres fiables. Au Brésil après une année 2014 plutôt calme et malgré la crise économique la hausse repart à plus de 9%.


Les raisons de la hausse :

La première raison généralement invoquée est le coût des nouvelles technologies médicales. Les équipements coûtent chers. Par exemple 2.5 à 3M$ pour un appareil à IRM ou un scanner qu’il faut ensuite rentabiliser. Mais aussi les traitements pharmaceutiques innovants coûtent de plus en plus cher. Ces technologies médicales représentent ainsi près de 5% de hausse en moyenne et ils ont d’autant plus d’impact si le pays étudié est en phase d’investissement dans ce domaine.
La seconde est liée au déséquilibre de l’offre et de la demande de soins. Dans les pays où la population expatriée qualifiée augmente, le déséquilibre s’accélère et tire les prix vers le haut.
L’exemple de Singapour illustre parfaitement cela : les expatriés arrivent avec leurs habitudes de soins bien loin de la médecine traditionnelle chinoise, ils sont plus consommateurs à la fois en fréquence et en valeur et ne bénéficient pas du système social local à prix régulés. Ils tirent donc les prix du secteur privé à la hausse. C’est le cas également en Thaïlande qui accueille en plus une population plus âgée et plus consommatrice.   

Une tendance inquiétante :

Une hausse de plus de 5 points de plus que l’inflation en 2015 est en soi inquiétante. Mais elle l’est encore plus si on la considère sur la durée comme nous l’a appris Thomas Piketty. Après 10 ans à ce rythme, le prix de la santé aura augmenté de 75% de plus que l’inflation.
Pour l’immense majorité des assurés, leurs revenus n’auront pas suivi la même évolution. Ils devront donc baisser leurs niveaux de couverture avec une conséquence directe sur l’augmentation du taux de renonciation aux soins comme le montrait il y a déjà plus de dix ans l’étude du Dr Franck Scola menée sur la population expatriée de Rio.

Le problème est posé. Avec notre outil de comparaison de prix d’assurances expatrié, International Santé espère apporter une petite pierre à l’édifice qui permettra aux expatriés francophones de bénéficier des meilleures couvertures en fonction de chaque budget.

Economisez sur votre assurance expatrié
Economisez sur votre assurance expatrié
200 formules comparées en 2 minutes seulement.
Je compare
  • Partager :
  • Réagir :

Découvrez également

Heureuse d'avoir pu aider un expat

Il y a quelques mois, une situation simple est devenue quasiment inextricable pour un assuré expatrié dont les enfants ont fait des soins en France. Il s’était perdu dans les méandres de l’administration. 

Etudiants et PVT : les conditions et démarches en novembre 2021

Avec la vaccination de nombreux pays rouvrent leurs frontières aux touristes. Qu’en est-il des candidats aux Permis Vacances Travail. Quand pourra-t-on partir ? Peut-on déjà faire des demandes ? Le point en ce mois de novembre.

Les formes de contraception dans le monde

Les usages varient beaucoup d’un pays à l’autre, par exemple, la pilule et le préservatif masculin sont privilégiés dans les pays développés alors que la stérilisation féminine et la méthode numéro 1 de contraception au niveau mondial. 

Heureux d'avoir pu aider une expat

Une cliente expatriée était hospitalisée au Népal suite au Covid. L'assureur avait mal interprété une déclaration du mari et pensait ne pas devoir intervenir.

Carte Vitale et Tiers-Payant en France pour les retraités

ASFE-MSH et Humanis lancent un nouveau service à destination des retraités pour faciliter les démarches lors des soins réalisés en France à l’occasion de leurs séjours de moins de 6 mois.

Vos réactions

Poster un commentaire
Avis vérifiés 4.9/5 -545 avis