International Santé
(33) 5 31 61 84 50 On vous rappelle

Santé aux USA : un système cher et... peu efficace

Publié le20/11/2016 par interadmin

Des millions d’Américains concernés par la hausse des primes d’assurance-maladie

En 2017, le tarif mensuel pour une couverture santé augmentera en moyenne de 25 %. Avec une telle augmentation, de nombreux foyers constateront que l’assurance maladie devient plus chère que leur logement. Si Hilary Clinton souhaitait un engagement plus affirmé dans le domaine de la santé publique, Donald Trump préconise une limitation des dépenses. Difficile toutefois à imaginer dans un pays où la médecine est quasi-intégralement privée et libre dans sa tarification.

Si aux Etats-Unis, la réforme du système de santé avait toujours été laissée en second plan, Barack Obama en avait fait une priorité. L’Obamacare avait finalement été adopté par le gouvernement seulement deux ans après son élection.

A l’inverse d’autres pays développés qui offrent une couverture universelle de santé avec un guichet unique, les Américains doivent passer par à système instable et déroutant laissant de nombreuses personnes sans assurance, et cela malgré les programmes sociaux mis en place.

La souscription d’une assurance rendue obligatoire par l’Obamacare

Pour remédier à ces inégalités, l’Obamacare a rendu obligatoire la souscription d’une assurance et l’instauration d’un système de subventions pour soutenir les plus défavorisés et les aider à en obtenir une. Le résultat de cette mesure est immédiat puisque plus de 20 millions de personnes supplémentaires ont pu accéder à une couverture santé. Les salariés des entreprises de plus de 50 salariés sont couverts par une assurance qui est fournie par leur employeur mais celle-ci ne couvre pas forcément les membres de la famille. Les travailleurs indépendants et la plupart des salariés des PME, doivent quant à eux, souscrire eux-mêmes leur assurance. La souscription individuelle est très onéreuse malgré le système de prise en charge des plus démunis. Medicare permet aux personnes âgées de plus de 65 ans ayant de faibles revenus et aux invalides d’obtenir une couverture santé, mais ce programme ne couvre pas toutes les tranches de population.

Les Etats-Unis en retard par rapport aux autres pays

Selon un indice Bloomberg qui évalue l’espérance de vie et les dépenses de santé par habitant, les Etats-Unis étaient classés 50ème sur 54 en 2014. Ils restent dans le bas du classement depuis l’année 2012 contrairement à certains pays comme Hong Kong ou Singapour dans lesquels les gouvernements jouent un rôle plus important dans la fourniture de soins. Cela peut principalement s’expliquer par un système de santé américain plus coûteux. En effet, même s’il s’agit d’un système reposant principalement sur les assurances privées, ses dépenses de santé dépassent largement celles des autres pays riches.

Les Américains ont tendance à attendre longtemps avant de consulter, ce qui entraine des frais de santé d’autant plus élevés. Le Panorama de la santé réalisé en 2015 par l’OCDE montre que pour l’année 2013, les Américains consacraient 16,4 % de leur produit intérieur brut (PIB) à leur système de soins alors que la France engage 10,9 % de son PIB dans ce dispositif et la moyenne des pays de l’OCDE s’élève à 8,9 % du PIB. Le panorama établit par l’OCDE met en avant la faible espérance de vie aux Etats-Unis qui était en 2013 de 78,8 ans contre 80,5 ans en moyenne pour les pays de l’OCDE. Cette situation remet finalement en cause le problème récurrent de l’accès aux soins difficile pour les plus pauvres mais également le caractère fragmenté d’un tel système. L’augmentation des dépenses en médicaments aux Etats-Unis n’améliore pas cette situation. Celles-ci auraient augmenté de 8,5 % selon IMS Health, avec une hausse de 14 % l’année précédente. Le pire reste à venir puisque ces dépenses devraient continuer d’augmenter selon l’institut.

Economisez sur votre assurance expatrié
Economisez sur votre assurance expatrié
200 formules comparées en 2 minutes seulement.
Je compare
  • Partager :
  • Réagir :

Découvrez également

CFE : La réforme des remboursements met les assureurs à l’épreuve.

La réforme de la CFE a obligé les assureurs complémentaires à s’adapter. Certains ont préféré jeter l’éponge alors que d’autres ont dû faire de profondes modifications.

Les évacuations sanitaires pendant la crise Covid

Les restrictions de voyages en place dans la plupart des pays compliquent énormément les évacuations sanitaires.

Dans certains cas, elles sont même impossibles. Le point complet. 

Différences entre Emergency Room et Urgent Care

Pas évident pour un étranger de comprendre spontanément la différence entre ces deux termes, car au-delà de la nuance de langage, dans la plupart des pays, il n’y a pas de différence.

Expatriés de retour en France : l’abrogation des délais de carence de la Sécurité Sociale prend fin le 30 septembre

Pour faire face à la pandémie de Covid-19, les expatriés de retour en France ont accès à la Sécurité Sociale sans délais de carence depuis le 1er mars et jusqu'au 30 septembre 2020.

La CFE au temps du covid

Face à cette situation sanitaire inédite dûe à la pandémie de Covid-19, la CFE a mis en place des mesures spéciales pour les expatriés.

Vos réactions

Poster un commentaire
Avis vérifiés 4.9/5 -545 avis