Foire aux questions : Comment sont calculées les cotisations de la CFE

Questions réponses assurances internationales

Les réponses à vos questions

Combien coûte l’adhésion à la CFE ?

La grille des cotisations CFE à l'assurance maladie :

En 2019, la grille des cotisations maladie à la CFE change complètement. Précédemment fondée sur le statut professionnel, le revenu et l'âge, elle est maintenant calculée uniquement sur :

  • L'âge de l'assuré, avec 8 tranches d'âges ; moins de 30 ans, puis des tranches de 5 ans jusqu'à 60 ans.
  • La situation de famille avec un tarif Solo et un tarif Famille.

Elle varie également selon l'offre choisie :

- Mondexpat Santé : C'est l'assurance santé qui vous couvre partout dans le monde et en France. Elle correspond à l'ancienne offre Maladie, Maternité, Invalidité mais ne couvre plus l'invalidité.

- FrancExpat Santé : C'est une offre qui est moins chère mais qui est limitée à une couverture des frais de santé en France. Elle est donc adaptée uniquement aux personnes qui ont déjà une couverture santé dans leur pays d'expatriation (système de Sécurité Sociale local ou assurance privée payée par un employeur) mais qui veulent garder la possibilité de se faire soigner en France.

Pour les retraités, la cotisation en pourcentage des pensions disparait pour une cotisation unique avec un tarif Solo ou Famille.

Les tarifs étudiants et PVT disparaissent aussi puisqu'ils sont absorbés dans le régime Jeunexpat à 90 € / trimestre seulement, valable pour tous les jeunes de moins de 30 ans quel que soit leur statut.

Pour les salariés, il existe plusieurs options :

  • Indemnité journalière en cas de maladie ou de maternité et capital décès ;
  • Accident du travail et maladie professionnelle ;
  • Retraite avec l'assurance Vieillesse permettant de continuer à valider vos trimestres de cotisations aux retraites françaises.

Concernant les remboursements :

la CFE rembourse sur les mêmes bases que la Sécurité Sociale et avec les mêmes taux de remboursement. Elle est donc souvent insuffisante et doit donc être complétée par une assurance complémentaire. Cela se justifie d'autant plus que pour les hospitalisations elle ne peut faire de prise en charge directe qu'avec une centaine d'hôpitaux dans le monde. Dans tous les autres, si vous n'avez pas d'assurance complémentaire, vous devrez d'abord payer votre hospitalisation avant de demander le remboursement à la CFE.

La gestion :

De nombreux assureurs proposent un guichet unique, c'est-à-dire que l'expatrié n'envoie qu'une demande de remboursement, directement à l'assurance expatrié ou la mutuelle expatrié qui va traiter le remboursement à la fois pour sa partie et pour la CFE.

En ce qui concerne les cotisations, elles sont par contre toujours séparées. Vous réglez séparément l'assurance expatrié et la CFE.

Vous pouvez également lire nos pages dédiées à la cfe.

Bulle

Toujours pas de réponses

Posez votre question

* Rédigez votre question en la détaillant au maximum :

0 caractère(s) restant(s)
Avis vérifiés 4.9/5 - 545 avis