Foire aux questions : Peut-on souscrire une complémentaire à une assurance expatrié obligatoire ?

Questions réponses assurances internationales

Les réponses à vos questions

Nous recherchons une complémentaire à l'assurance que nous avons déjà via l'emploi de mon mari. Nous vivons à Singapour.

Il n’existe pas sur le marché de l’assurance expatrié de solution totalement adaptée à votre demande.

Pour qu’un assureur puisse faire des assurances complémentaires il faut plusieurs critères :
- il doit connaître précisément le contenu de la garantie qu’il vient compléter ;
- il doit savoir précisément dans quels cas elle intervient ou n’intervient pas (dans quels pays, pour quels types de frais, avec quels plafonds) ;
- il doit connaître exactement les règles de gestion de la garantie pour savoir notamment sur la base de quels documents il devra faire ses remboursements (par exemple, en France une mutuelle se base sur un décompte de Sécu)
- il doit pouvoir compter sur la pérennité du système dans le temps ;
- il doit pouvoir proposer sa garantie complémentaire à un nombre suffisant de personnes pour mutualiser ses risques et amortir ses investissements.

Toutes ces conditions sont par exemple respectées quand un assureur propose une garantie en complément de la Caisse des Français de l’Etranger :
- les remboursements sont calculés comme pour la Sécurité Sociale ;
- les règles de gestion sont les mêmes et la CFE transmets un décompte de son remboursement ;
- il peut proposer la garantie aux plusieurs centaines de milliers d’adhérents à la CFE.

Dans votre cas, si vous nous transmettez l’assurance actuelle de l’employeur de votre mari, l’assureur connaîtra exactement la garantie à compléter mais il manquera plusieurs paramètres essentiels :
- pas de documents fiables sur lesquels se baser pour rembourser ;
- rien n’empêchera l’employeur de modifier les garanties quand il le voudra ;
- même si votre mari travaille dans une grosse société l’assureur ne pourra espérer avoir plus de quelques dizaines d’assurés.

Dans votre cas, la seule solution est de regarder s’il est intéressant de prendre une assurance expatrié au 1er euro et de la faire jouer à la place de celle de votre mari. Même si elle n’est pas optimale, c’est une solution qui est retenue par des expatriés lorsque le contrat obligatoire :
- ne couvre que dans le système public local ;
- couvre très mal l’assuré en secteur privé ;
- ne prend pas correctement en charge les membres de la famille ;
- ne couvre pas hors du pays de destination alors que l’expatrié ou sa famille sont très mobiles ou veulent pouvoir se faire soigner ailleurs.
Ses formules sont disponibles en ligne via notre comparateur.

Une autre solution, plus économique peut consister à souscrire une assistance rapatriement seule : en cas de gros problème, l’assistance vous ramène dans votre pays d’origine. Il faut alors voir si le système de santé de votre pays d’origine vous prendra en charge immédiatement. Ses formules ne sont pas disponibles en ligne mais vous pouvez interroger un de nos conseillers.

Pour Singapour, vous pouvez également consulter nos pages sur les assurances expatriés à Singapour.

Bulle

Toujours pas de réponses

Posez votre question

* Rédigez votre question en la détaillant au maximum :

0 caractère(s) restant(s)
Avis vérifiés 4.9/5 - 545 avis