Faut-il avancer les frais ?

Foire aux questions : Faut-il faire l'avance des frais avec une assurance expatrié ?

Questions réponses assurances internationales

Les réponses à vos questions

Faut-il faire l’avance des frais ?

Sur toutes les assurances santé expatriés, le système est globalement le même : sur les frais de médecine courante, oui il faudra faire l’avance des frais ; sur l’hospitalisation, non.

Il faut comprendre que le système de tiers-payant en vigueur en France alliant la Carte Vitale et les systèmes de tiers-payant complémentaire des mutuelles n’existe pas sur les contrats expatriés même pour celles qui fonctionnent en complément de la Caisse des Français de l’Etranger.

Le système de tiers-payant automatisé, dont vous pouvez avoir l’habitude pour les soins courants ne peut pas être mis en place. En France, les caisses de sécurité sociale et les assurances complémentaires ont convenu de normes informatiques permettant les échanges de données et le paiement direct aux professionnels. A l’échelle internationale, c’est impossible.

Pour tous les frais de médecine courante, telles que les consultations, la pharmacie, les examens, il faut donc régler les praticiens et transmettre les factures aux services de remboursements pour être remboursés. L’assuré est généralement libre de consulter les praticiens de son choix.

Cela s’applique également aux frais de médecine courante qui peuvent être réalisés en milieu hospitalier, ce qui est souvent le cas à l’étranger, ce que l’on appelle « out-patient care ».

En cas d’hospitalisation, vous n’avez pas à avancer les frais. Cela fonctionne pour tous les assureurs, dès que l’hospitalisation dépasse 24 heures (In-patient care). Dans la pratique cela fonctionne de deux manières différentes :

- Vous vous rendez dans un établissement conventionné par votre assureur. La liste de ces établissements est accessible sur le site de votre assureur. Vous présentez votre carte d’assuré au moment de l’admission. Vous n’avez rien à faire de plus, la prise en charge est automatique.

- Vous vous rendez dans un établissement qui n’est pas conventionné par votre assureur. Vous êtes généralement libre de le faire. Si vous avez le temps de le faire, vous contactez au préalable votre assureur. Il se mettra en contact avec l’hôpital et règlera directement la facture. En cas d’hospitalisation en urgence, c’est l’hôpital qui contacte l’assureur pour un résultat identique.

Dans tous les cas nous vous conseillons d’appeler le service d’assistance avant toute hospitalisation il pourra ainsi vous orienter vers l’établissement susceptible de vous accueillir dans les meilleures conditions en fonction de la pathologie à traiter.

Bulle

Toujours pas de réponses

Posez votre question

* Rédigez votre question en la détaillant au maximum :

0 caractère(s) restant(s)
Avis vérifiés 4.9/5 - 545 avis
..f