Choisir sa banque pour un voyage longue durée

Est-ce que votre banque vous suivra ?

Pays de destination
illustration

L'essentiel sur votre banque

  • Vérifiez les plafonds de vos cartes
  • Quels sont les commissions de changes et frais en cas de virement international
  • Faites autoriser les opérations internationales sur votre accès web
  • Votre conseiller sera-t-il joignable de l’étranger (attention aux numéros 08) ?
Trait

Les frais bancaires à l'étranger

Les banques facturent des frais pour toutes les opérations internationales :
- des frais de virements ;
- des frais sur les paiements en Carte Bancaire ;
- des frais sur les retraits dans les distributeurs automatiques.

Ils s’ajoutent aux commissions de changes qui peuvent atteindre 5% avec des minimums des facturations. Ces frais varient d’une banque à l’autre et d’une monnaie à l’autre.

A ces frais perçus par votre banque pourront se rajouter des frais facturés par l’émetteur du service dans le pays de destination :
- une banque étrangère facturera des frais de réception de virement ;
- un retrait dans un DAB sera majoré par des frais de service.

Même s’il est souvent délicat de se déplacer avec des sommes d’argent importantes évitez de multiplier les petites opérations, ça ne profitera qu’à votre banquier.

Pour réduire la note, faites jouer la concurrence et si vous ne souhaitez pas changer de banque juste pour cela, négociez des gratuités avant de partir.

Si vous séjournez longtemps dans une même zone monétaire, il peut être intéressant d’ouvrir un compte en devise dans votre banque et même de demander une carte dans cette devise. Vous pourrez ainsi bénéficier de frais et de commissions de changes réduits.

Vous pouvez aussi souscrire à des services tels que :
- la carte Revolut : une carte bancaire rechargeable pour payer sans frais et avec des taux de change optimisés.
- les courtiers en devises tels que Currencies Direct : vous bénéficiez de taux de changes améliorés pour vos virements en devises et vos grosses opérations de changes.

Trait

La bonne carte bancaire

Les deux choses à vérifier sont le réseau et les plafonds.

Visa, MasterCard ou Amex ?

Si nous sommes habitués en France à avoir 2 réseaux de cartes qui sont acceptées partout, ce n’est pas forcément le cas à l’étranger. Certains pays sont plus Visa et d’autres plus MasterCard, en particulier pour tout ce qui concerne les automates : DAB, mais aussi pompes à essence automatiques. Union Pay pourra être une alternative intéressante pour l’Asie.

Si vous êtes en couple, la bonne idée est de panacher : une Visa pour Madame, une MasterCard pour Monsieur.

L’American Express est souvent mieux acceptée à l’étranger qu’en France, mais attention, elle fonctionne surtout pour les paiements, les retraits en DAB sont difficiles. Elle ne peut donc venir qu’en complément d’une autre carte.

Quel plafond ?

Difficile de généraliser et de donner un chiffre, mais en voyage, prévoyez au moins de dépenser via votre CB le double de ce que vous dépensez habituellement car elle vous servira beaucoup pour votre hébergement et vos repas.

Pensez également que pour les retraits, toutes les cartes offrent des plafonds élevés lorsque vous faites les retraits dans votre réseau bancaire. Vous risquez donc d’être surpris par le plafond qui vous sera appliqué lorsque tous vos retraits se feront hors de ce réseau.

N’hésitez donc pas à prendre une carte haut de gamme pour la durée du voyage.

Si vous partez moins de 3 mois une carte Gold ou Premier vous apportera également des services d’assistance et d’assurance très utiles. Consultez notre étude détaillée à ce sujet.

Bulle
Picto vidéo

Etudiant, PVT, stagiaire,
consultez notre dossier spécial

Trait

Communiquer avec
votre banquier

Accès web obligatoire :

Ne partez pas sans un abonnement qui vous permettra d’accéder à vos comptes par internet. Il faudra vérifier que les transactions internationales y soient autorisées. Il faudra peut-être faire débloquer l’accès par votre conseiller.

Si vos transactions sont vérifiées via des codes envoyés sur votre mobile, il ne faudra surtout pas résilier votre abonnement sans prévenir votre banquier. L’idéal est de garder un abonnement minimum, juste pour recevoir les SMS de validation.

Pour l’avoir vécu, résilier son numéro de portable au moment du départ est une grosse erreur tant les SMS de confirmations sont utilisés aujourd’hui.

Attention à la sécurité de vos connexions à l’étranger :

Evitez les connexions via des réseaux wifi gratuits car ils ne sont pas sécurisés, ainsi que les connexions dans les cybercafés. Pensez à vous déconnecter de votre compte avant de quitter un poste. Utilisez une application de connexion VPN.

Accès téléphonique à tester avant de partir :

Vérifiez que vous disposez d’un numéro de téléphone accessible depuis l’étranger pour joindre votre banquier.

Les numéros courts ne sont pas accessibles et certains 08 peuvent poser des problèmes. Soit ils ne fonctionneront pas, soit ils coûteront très cher.

Certains serveurs vocaux peuvent également être difficilement accessibles avec des logiciels d’appels via le web. Testez-les avant de partir.

Autre souci non négligeable, de nombreuses banques interdisent les appels internationaux à leurs salariés. Votre conseiller ne pourra alors pas vous joindre ou uniquement via un numéro de téléphone portable français, au risque que cela vous coûte cher.

Avis vérifiés 4.9/5