Assurance santé expatrié à Dubai
Bulle

Assurance expatrié à Dubai et aux Emirats

Destination Emirats Arabes Unis
>Aucun réseau imposé, consultez où vous voulez
>Une couverture internationale
>Des garanties pour compléter votre régime local
>Les meilleurs tarifs garantis
illustration

Tout comprendre sur l'assurance santé à Dubaï

Pour la plupart des visas de longue durée, la loi locale impose d’avoir une assurance santé locale. Les sponsors des visas souscrivent des assurances minimums qui ne satisfont pas les expats car les frais sur place sont très chers. Une assurance santé internationale pourra être souscrite pour la compléter ou pour tous les cas de visas ne nécessitant une couverture locale.

Sommaire
Trait

Les chiffres clés de l'assurance
santé à Dubaï

Les chiffres clés de l'assurance santé à Dubaï
Dépenses de santé par habitant et par an 1250€
Indexation annuelle des dépenses de santé 8%
Taux de remboursement CFE hospitalisation 31%
Nombre d’assureurs présentant des offres 10
Coût garantie hospitalisation à 30 ans /an 660€
Coût garantie hospitalisation à 50 ans /an 1068€
Trait

Le système de santé aux Emirats

Des règles particulières à Dubaï et Abu Dhabi

Les Emirats Arabes Unis sont constitués de 7 émirats : Abu Dhabi, Dubaï, Ajman, Sharjah, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn.

Dubaï et Abu Dhabi ont mis en place des règles d’assurance santé qui leurs sont propres et qui sont à caractère obligatoire. Il y a deux systèmes de santé à Dubaï : le Dubaï Health Authority (DHA) et le Dubaï Health Care City (DHCC). A Abu Dhabi ce sera la Health Autority Abu Dhabi (HAAD) qui régule la santé. Dans les autres émirats le système de santé est géré par le ministère de la santé, et le choix de l’assurance est libre.

Le système hospitalier de Dubaï et Abu Dhabi est moderne et répond aux standards internationaux. Il dispose également d’un corps médical international (avec notamment des médecins francophones). Les structures publiques sont équivalentes à celles du privé, et les urgences sont d’ailleurs présentes que dans le secteur public. Il n’y aura pas de problème de « sur-population » ou de délais d’attente trop longs. Toutefois pour certaines spécialités, les expatriés pouvant se le permettre rentreront se faire hospitaliser dans leur pays d’origine ou dans un pays où la spécialité est reconnue.

La population de Dubaï et d’Abu Dhabi est composée à 90% de résidents étrangers, ce qui représente 75% de la fréquentation des hôpitaux publics et 100% de la fréquentation des hôpitaux privés. Les deux émirats ont donc mis en place une règle d’assurance obligatoire pour ne pas faire supporter les coûts de santé aux finances publiques.

Dubaï et Abu Dhabi ont légiféré sur l’obligation pour chaque habitant d’avoir une assurance santé. L’amende guette toute personne qui ne respecterait pas la règle (environ 500AED par mois) et le statut de résident peut tout simplement vous être refusé. Abu Dhabi a été le premier à statuer en 2008, suivi en 2014 par Dubaï. Ce dernier a imposé à toutes entreprises de couvrir leurs employés.

La couverture obligatoire doit couvrir aussi bien l’hospitalisation, les urgences, que la médecine courante et la maternité. Seules les garanties optique/dentaire ne sont pas imposées. Au-delà des critères obligatoires de couverture, la mutuelle doit être souscrite auprès d’une assurance santé locale homologuée : MEC (Minimum Health Coverage) ; que l’on soit salarié ou pas.

La règlementation locale implique que les entreprises fournissent presque automatiquement une couverture santé minimale. Cependant cette couverture de base correspondra rarement au niveau d’exigence des expatriés, et comportera beaucoup de limites ; comme des plafonds de garanties restreints, des co-paiments et surtout l’accès à un réseau de praticiens limités. Une assurance santé expatrié, sera votre meilleure alternative pour combler les manques des assurances obligatoires « MEC compliant » et être remboursé à la hauteur des tarifs pratiqués dans le secteur privé.

Des spécificités locales à connaître

Au-delà du caractère obligatoire de l’assurance santé, il existe deux autres éléments légaux plus déroutants à Dubaï et Abu Dhabi.

Le premier, est que l’obtention de votre visa de résidence sera subordonnée à la présentation d’une attestation de non-séropositivité. A savoir, les tests sérologiques ne sont pas disponibles sur place pour les touristes. Vous ne pourrez pas non plus obtenir votre visa de résidence si vous êtes positif à l’hépatite B ou la tuberculose.

Le second concerne les médicaments. Certains seront tout simplement interdits sur place, et leur consommation ou importation sera également interdite même si vous disposez d’une ordonnance. Dubaï et Abu Dhabi pratiquent la tolérance 0 à ce sujet ! Attention donc aux tranquillisants, somnifères et anti-dépresseurs. Une liste exhaustive peut être consulté sur le site www.mohap.gov.ae.

On pourrait ajouter à la liste, les règles culturelles locales qui spécifient par exemple que les couples doivent être mariés pour pouvoir souscrire un contrat ensemble et avoir des garanties maternité (ou tout simplement obtenir un rendez-vous chez un gynécologue). Les enfants adoptés ne sont pas reconnus et ne pourront pas être pris en charge par certaines assurances locales également. Une couverture expatrié internationale palliera ces limites locales.

Les coûts de Santé à Dubaï

Les frais de santé sont très élevés à Dubaï, que ce soit dans le public ou le privé. C’est le prix à payer pour un service haut de gamme. Service qui peut être assimilé à celui d’hôtels de luxe plus qu’à des structures de soin classiques pour certains hôpitaux et cliniques. Il s’agit de bien choisir son assurance si l’on souhaite modérer ses dépenses de santé.

Une consultation de généraliste coûte de 50€ à 110€. Dans le cas d’une consultation à domicile par un médecin francophone le tarif serait d’environ 150€. Pour un spécialiste il vous en coûtera l’équivalent de 95€ à 250€ suivant le praticien et le lieu.
Dans le cadre d’une hospitalisation, les frais sont exponentiels.

Les frais dentaires sont relativement accessibles si l’on considère la forte concurrence entre les nombreux praticiens qui se sont installés à Dubaï. Les dentistes sont très bien formés et nombre d’entre eux ont leur propre atelier de fabrication de prothèses.

Pour ce qui concerne les frais d’accouchement à Dubaï, ils sont de 4.000 à 7.000AED pour un suivi maternité et accouchement dans le public. Si on ajoute les frais de chambre particulière et divers services dans les établissements privés, un accouchement peut atteindre les 24.000 AED sans trop de difficultés.

Par exemple, le forfait maternité est facturé 12.000AED pour un séjour de 2 jours à l’hôpital américain de Dubaï (sans compter les frais d’anesthésiste, vaccinations et soins néonatals). Attention, les praticiens orientent très facilement les patientes vers la césarienne. N’hésitez pas à appuyer votre choix auprès de votre médecin.

Dans un pays aux frais de santé élevés, où les tarifs « résidents expatriés » seront sur une grille différente de celle des résidents nationaux, l’assurance santé expatrié couvrira autant vos frais d’hospitalisation que vos frais courants, ou d’optique/dentaire avec un minimum de contraintes.

Qualité des soins en secteur public et privé

Les soins dans le secteur public sont à qualité équivalente du secteur privé à Dubaï. Les coûts seront donc quasiment aussi élevés dans les deux secteurs de soins.

Les équipements sont de dernière génération, les normes de qualité élevées et internationales, le personnel hautement qualifié et formé en grande partie à l’étranger, et les soins haut-de-gamme. Les délais sont raisonnables dans le public et réduits dans le privé.

Le pays a fait de la santé un atout économique. Dubaï attire médecins et investisseurs en nombre. C’est aujourd’hui une destination de tourisme médical reconnue.

Créé en 2002, Dubaï Healthcare City (DHCC) est l’une des plus grandes zones franches de santé, et concentre plus de 150 spécialités en 1 seul lieu.

Comment choisir un médecin ?

Il existe des listes de médecins de confiance, des hôpitaux et des cliniques pour les expatriés français. Ces listes sont disponibles au niveau du consulat général de France et sur les sites spécialisés pour les expatriés.

Il est plus facile de trouver un médecin parlant français ou un bon anglais dans le secteur privé. C’est également ce secteur qui regroupe les meilleurs médecins formés à l’étranger, et recherchés par les expatriés.

Pour un médecin français vous pouvez vous rendre à The French Clinic de la DHCC, qui regroupe des généralistes, pédiatres, gynécologues obstétriques, et autres spécialités (dont psychologie) qui sont pour la plupart membres de l’Ordre des Médecins Français ou Européens (tel : 04 429 8450).

Quasiment tous les assureurs expatriés proposent un accès à une plateforme de téléconsultation pour les questions de santé basiques. Ainsi qu’un service de second avis médical.

Bulle
Picto vidéo

Connaître les différences entre les assurances
françaises et étrangères

La Sécurité Sociale et l’assurance locale à Dubaï

La couverture Sécurité Sociale française à Dubaï

Il n’existe pas de convention de sécurité sociale entre la France et les Emirats Arabes Unis.

La Sécurité Sociale française couvrira uniquement les touristes français dans le cadre de séjours de moins de 3 mois, en cas de soins urgents et sans avance de frais. Mais elle ne couvrira ni les résidents temporaires longue durée, ni les résidents permanents aux Emirats Arabes Unis.

Partir sans assurance santé peut vous coûter très cher à Dubaï. Ni l’Ambassade de France ni le Consulat de France ne pourront vous aider pour une prise en charge de de vos frais médicaux ou demande de rapatriement.

La Caisse des Français de l'Etranger

L’adhésion à la CFE ou une assurance privée est donc indispensable à Dubaï, si vous cherchez des prestations plus satisfaisantes que les garanties locales plafonnées, et en particulier pour accéder aux soins du secteur privé sans se ruiner.

L’assurance maladie de la CFE rembourse tous vos frais : médicaux, chirurgicaux, hospitaliers, dentaires, d’optique, de laboratoire et autres, dans la limite des taux et tarifs appliqués dans la zone 4 de couverture CFE.
La CFE couvrira donc vos frais engagés à Dubaï, comme une première base de remboursement.

Par exemple, pour vos factures de pharmacie le remboursement est de 45% de la facture (la réglementation sur les médicaments génériques ne s’applique pas), ou 20% pour vos factures d’analyses de sang. On comprend aisément qu’une complémentaire à la CFE sera nécessaire pour compléter de façon plus réaliste le remboursement des frais engagés.

A savoir que depuis 2019, la CFE propose un pack « EmiratExpat Santé » en réponse à la règlementation locale et pour pouvoir présenter un niveau de remboursement plus adapté au pays. Le pack fonctionne en partenariat avec une assureur local reconnu par les autorités. Attention, cela implique des garanties similaires aux plans santé locaux notamment en termes de limitations et plafonds de couverture.

D’autres expériences de ce type avaient été tentées depuis 2016 par des assureurs français en partenariat avec le même assureur local. Elles ont toutes deux échoué. Après 3 années de fortes majorations de tarifs, les contrats ont été arrêtés et les assurés se sont retrouvés sans assurance.

La Sécurité Sociale locale

Il n’y a pas de sécurité sociale à proprement parler aux Emirats. Les résidents nationaux sont pris en charge gratuitement en secteur public. Tous les autres résidents sont soumis à l’obligation d’assurance minimum à Dubaï et Abu Dhabi, et doivent souscrire un assurance santé homologuée (MEC) en ce sens.

En tant que salarié c’est l’entreprise qui s’en charge. Cette dernière propose généralement des formules basiques et n’est pas dans l’obligation d’affilier les ayants-droits, renseignez-vous bien. A noter que si vous employez du personnel de maison, un chauffeur ou toute autre personne à votre service, leur assurance obligatoire sera à votre charge.

Le visa de résident donne un accès au réseau de soins public pour les frais de base qui seront prodigués à bas prix (mais jamais gratuits pour les expatriés). Lors de votre arrivée, il faut demander une carte de santé pour en bénéficier. Les documents à produire pour obtenir cette carte sont : votre carte d’identité émiratie (délivrée après l’obtention de votre visa résident), votre passeport, votre attestation d’emploi. Il vous en coûtera 320 AED pour un adulte et 120 AED pour les enfants de moins de 10 ans. Le visa résident ne peut être obtenu que sur présentation d’une attestation d’assurance minimum obligatoire.

En tant qu’expatrié non résident, il n’y a pas d’accès à la santé gratuite ou à tarif « réduit ». Les frais de santé étant aussi élevés dans le secteur public que privé, il est plus que recommandé d’avoir une bonne assurance santé.

Attention, assurez-vous toujours d’avoir une base d’assurance obligatoire homologuée en plus de votre d’assurance santé expatrié (qui ne sera pas reconnue par les autorités). Les garanties locales étant très réduites les cotisations sont peu onéreuse, ce qui vous permet de souscrire le plan santé expatrié que vous souhaitez à côté.

Les assurances locales

Nous avons vu que la couverture santé minimum homologuée (MEC) est généralement prise en charge par l’employeur. Si vous n’êtes pas salarié il faudra souscrire individuellement auprès d’une assurance proposant des « formules compliant ». Certaines assurances internationales peuvent proposer quelques formules homologuées en partenariat avec les assureurs locaux. N’hésitez pas à en parler à votre conseiller santé.

Pour rappel, les assurances santé homologuées sont généralement très limitées. Même si certaines entreprises peuvent proposer des couverture base 100%, la plupart du temps les assurances proposent des forfaits annuels de couverture très vite plafonnés.

Il n’est pas rare d’avoir un co-assurance comprises entre 5% et 20% des frais. Le co-paiement étant une somme à votre charge quel que soit le montant de la facture. Enfin, il est rare d’avoir des garanties optiques ou dentaires avec ces formules.

Le coût des formules MEC de base est d’environ 180AED/mois, pour une couverture régionale exclusivement, et avec de nombreux plafonds et un réseau imposé très limité. Par exemple, pour un budget de 600€ par an, le plafond annuel de garantie serait de 150.000AED, tandis que le plafond pour les frais de pharmacie serait lui de 1.500AED (co-assurance de 30% incluse). Enfin, les conditions préexistantes sont rarement couvertes.

Il ne faut pas oublier toutes les limitations propres aux règles culturelles locales (accès gynécologue, garanties maternité pour les couples mariés etc.). Une assurance expatrié palie à toutes ces limites.

Trait

Assurances et mutuelles expatriés à Dubaï

Pourquoi faut-il souscrire ?

Tous les éléments cités ci-dessus conduisent les expatriés à choisir un contrat d’assurance santé internationale, avec une couverture étendue au-delà du pays de résidence et des garanties plus élevées, qui correspond aux tarifs pratiqués dans le privé et à leurs habitudes de soins.

Les formules santé expatriées peuvent être souscrites au 1er€ ou en complément de la CFE. Quel que soit le mode de gestion choisi auprès de l’assureur expatrié, la couverture hospitalisation vous couvre à 100% des frais ; vous pouvez ensuite adapter le reste du contrat à la carte : avec des garanties de médecine courante, de maternité et optique / dentaire.

L’assurance santé expatrié présente par ailleurs les bénéfices suivants :
- Services de téléconsultation et de second avis médical
- Facilité de rapatriement en cas de besoin
- Possibilité d’être assisté dans toutes vos démarches juridiques et médicales.

Quelles garanties choisir ?

Compte tenu des prix de santé aux émirats arabes unis (E.A.U) une formule confort ou renforcée est recommandée si vous souhaitez obtenir un bon niveau de remboursement.

Pour les budgets restreints, nous conseillons :
- une garantie économique comprenant l’hospitalisation et les frais courants avec une franchise soit forfaitaire, soit de 10%/20% sur les frais courants et pas d’optique ni de dentaire ; elle remboursera intégralement l’hospitalisation et très convenablement les examens et la pharmacie ;
- et pour les petits budgets, une garantie hospitalisation seule car c’est la base indispensable pour ne pas se retrouver en grande difficulté.

Faut-il faire l’avance des frais ?

Affilié localement, votre carte santé résident de la DHA vous permet d’accéder à prix préférentiel (voir gratuitement dans certains cas) aux consultations, chirurgies, soins de maternité, urgences et examens dispensés dans les hôpitaux publics de Dubaï (Dubaï, Rashid, Latifa et Hatta).

Avec une assurance expatrié : en cas d’hospitalisation de plus de 24 heures l’assureur organise la prise en charge auprès de l’établissement hospitalier / clinique. Les frais médicaux courants et d’optique/dentaire sont à avancer.

La demande de remboursement se fait facilement en ligne (fini le temps du courrier postal) ; Les assureurs proposants tous des espaces clients, et parfois des applications mobiles, pour la gestion de vos remboursements.

Quand et comment souscrire ?

Les procédures d’adhésion aux garanties expatriés sont plus complexes que pour une mutuelle classique, il convient donc de s’y prendre environ 30 jours avant votre départ ou date d’effet souhaitée.

Il est possible de souscrire à l’assurance santé expatrié depuis Les Emirats Arabes Unis. Cependant, nous vous conseillons de le faire avant de partir, pour bénéficier de la couverture dès votre arrivée.

Notre site vous permet de demander une tarification en ligne et de comparer les garanties. Un conseiller peut ensuite vous aider pour toute la procédure d’adhésion.

Les garanties complémentaires

L’assistance rapatriement

L’assistance rapatriement est une option qui peut vous être utile aux E.A.U même si vous êtes à Dubaï ou Abu Dhabi et d’autant plus si :
- si vous vous déplacez régulièrement dans la zone Afrique et Moyen-Orient ;
- si vous voulez pouvoir être rapatrié en France en cas de gros problème de santé.

Elle permet également de bénéficier de prestations de confort, très appréciables en cas de coup dur (présence d'un proche, second avis médicale, etc).

Rappelez-vous que ni l’Ambassade ni le Consulat de France ne sont responsables de votre rapatriement en cas de problème médical sur place.

Le numéro d’urgence médicale est le 999, le 997 pour les pompiers et le 998 pour les ambulances. SOS Médecin à Dubaï : +971 04.42.75.000 et à Abu Dhabi +971 26.76.96.27

Responsabilité civile et protection juridique

Elle couvre tous les préjudices matériels et immatériels qu'un expatrié ou un membre de sa famille pourrait faire subir à un tiers.

La responsabilité civile ne s’appliquera pas dans le cadre de la conduite d’un véhicule à moteur, renseignez-vous auprès d’une assurance auto.

Assurance décès/invalidité

Salarié, votre entreprise peut éventuellement vous proposer ces garanties. Renseignez-vous bien sur les conditions du contrat. Notamment sur la possibilité de continuer à percevoir une rente, même si vous avez quitté le pays.

De manière générale, il est recommandé de souscrire à une assurance privée ou à une des options de la CFE pour être couvert.

Bulle
Picto vidéo

Compte tenu de la règlementation locale
et des prix sur place, il est utile de demander conseil.

Avis vérifiés 4.9/5