(33) 5 31 61 84 50

Comparez en 2mn les assurances expatriés, étudiants, voyages

Assurance expatrié à Hong Kong

Assurance expatrié à Hong Kong

Le Système de Santé à Hong Kong

Une offre de soins haut de gamme

Tous les assureurs expatriés classent Hong Kong dans le top 3 des pays les plus chers du monde. Le système de santé Hongkongais est particulièrement efficace, les soins peuvent être de très grande qualité, mais les coûts seront très différents entre le public pour résidents, le public pour non-résident et le privé. D’où l’importance d’avoir recours à une assurance santé privée.

On retrouve sur place un système public et un système privé. Les deux proposant des prestations similaires, avec des équipements derniers cri et du personnel qualifié. On recensera à Hong-Kong 42 hôpitaux publics et 12 privés (+ 87 cliniques privées), ouverts à toute la population résidente ou non.

La couverture publique, basée sur le principe du NHS anglais (héritage Britannic), rend les frais de santé quasiment gratuits par le concours d’une subvention de l’Etat (sans contribution employeur ou employé). Toutefois ces tarifs subventionnés du public sont réservés aux résidents Hongkongais. Il faut notamment être muni d’une carte d’identité Hongkongaise pour pouvoir y prétendre (on payera de 3 à 10 fois plus cher pour la même prestation dans le public en tant que non-résident).

Les expatriés et étrangers fréquentent plus généralement le privé, qui malgré des tarifs élevés présente l’avantage d’un choix plus large de praticiens, d’une prise en charge personnalisée (langue parlée par exemple) et surtout de délais d’attente réduits. En effet les délais dans le public peuvent atteindre plus de 10 mois d’attente pour une hospitalisation (les hôpitaux étant surchargés), sans parler de la pénurie de personnel qui se fait sentir un peu plus chaque année ; la majorité des médecins pratiquant dans le privé.

Par exemple en 2018, il y avait en moyenne entre 9 et 29 mois d’attente pour une chirurgie de la cataracte suivant les hôpitaux publics demandés. Pour une consultation pédiatrique urgente, le délai peut atteindre une semaine en hôpital public, et jusqu’à 7 semaines pour les cas moins urgents ; voire plus d’un an pour un suivi classique.

VOTRE ASSURANCE EXPATRIE A HONG KONG en 2mn >



Les coûts de santé à Hong-Kong

De façon générale les frais médicaux et médicaments dispensés dans les lieux publics sont moins chers que dans le privé, pour rendre accessible les soins à la classe moyenne. Ce système engendre un tourisme médical important, venant principalement de Chine.

Dans le public une consultation coûtera entre 200 et 650 HKD (de 22€ à 73€) en fonction du praticien (généraliste ou spécialiste). Dans le privé la consultation d’un généraliste coûtera en moyenne 350HKD, avec des tarifs variants entre 250 et 600HKD (de 28€ à 67€), et celle d’un spécialiste entre 400 et 1.500HKD (de 45€ à 170€).

En cas d’admission au service des urgences dans le public, le forfait d’entrée pour les visiteurs est de 1.230HKD (138€), alors qu’il sera de 180HKD en tant que résident (20€). On sera pris en charge même si on ne peut pas régler le forfait immédiatement. Le coût de la chambre commune sera de 100HKD par jour (11.30€). Si vous ne souhaitez pas être remisé dans une chambre commune, vous serez automatiquement considéré comme client privé, même si vous êtes dans un hôpital public.

A savoir donc, il y aura très peu de chambres privées dans le public, et le coût de l’hospitalisation sera indexé sur le type de chambre choisi. En effet, les honoraires des médecins sont liés directement au tarif de la chambre, et si cette dernière est privée, semi-privée ou à plusieurs. Le coût moyen d’une chambre privée est de 1.600 à 6.500HKD par jour (de 180€ à 730€).

Suivant les hôpitaux et si l’on n’est pas résident, la caution d’admission en cas d’hospitalisation peut atteindre 30.000HKD à 40.000HKD (3.370€ à 4.500€). Pour exemple complémentaire, le coût d’une journée en soins intensifs dans le privé sera environ de 15.350HKD par jour (1.700€).

Les frais de santé les plus coûteux (hors hospitalisation) sont généralement : la maternité et le dentaire. Il y a environ 2500 dentistes à Hong Kong, et 443 hygiénistes dentaires. Il vous en coûtera entre 500HKD et 1.000HKD pour un détartrage avec consultation (entre 56€ et 112€) et de 7.000HKD à 17.000HKD pour une couronne (790€ à 1.900€). Les frais de maternité atteignent facilement 100.000HKD (11.300€). La raison pour laquelle ces frais sont ressentis comme particulièrement onéreux, est qu’ils sont rarement pris en charge par les assurances d’entreprise.

Couverture des frais optique et dentaires

Une assurance expatrié pourra vous aider à absorber les coûts cités ci-dessus.

Toutefois, pour les petits budgets nous conseillons de faire un bilan optique et dentaire avant de partir et de faire tous les soins préventifs nécessaires. Il ne sera alors peut-être pas nécessaire de choisir une assurance santé incluant les frais optique et dentaires, au moins pendant les deux premières années d’expatriation.

Hong-Kong et la santé au quotidien

La plupart des médicaments sont disponibles dans les pharmacies et dispensaires. Si vous avez un traitement spécifique, il vaut mieux emmener 3 mois de traitement avec vous le temps de trouver l’équivalent sur place. De même, vous pouvez vous constituer une petite pharmacie d’avance avec les médicaments de base type doliprane, biafine etc. leur coût étant important sur place.

Concernant les vaccins, il n’y en a pas d’obligatoires pour Hong-Kong, mais les vaccins principaux type DTP et tuberculose sont recommandés. On vous conseille également les anti-moustiques.

Le numéro d’urgence à Hong-Kong est le 999 (police – pompiers – ambulances).

En cas d’urgence le service d’ambulance est dispensé par le système public ou par des ONG.


Couverture santé locale à Hong Kong

Sécurité Sociale Hongkongaise

Il n’existe pas de sécurité sociale à proprement parler à Hong-Kong.

L’état subventionne le régime de santé public sans concours des employeurs ou des employés. Il existe donc bien un principe d’accès universel aux soins, mais qui est limité aux résidents détenteurs de carte d’identité Hongkongaise.

Le service public est extrêmement sollicité pour l’hospitalisation, mais l’est moins pour la médecine courante à cause des délais d’attente importants.

Arnaques, corruption et surfacturations

Si la santé est certainement ici une des meilleures au monde, c’est également une des plus corrompue et il est facile pour un expatrié de se faire, au mieux arnaquer de quelques milliers d’euros, au pire de se faire opérer pour rien.

Les cas de surfacturation sont fréquents, c’est pourquoi les assureurs expatriés demandent généralement pour les frais importants de faire valider des ententes préalables. Un niveau moindre de surfacturation, serait les nombreuses analyses prescrites uniquement pour faire monter les factures ; comme chaque analyses, médicament, ou intervention complémentaire participent à faire augmenter le coût final de la consultation. Il est possible de demander un devis au préalable, en espérant que le médecin ne décèle « rien » qui nécessite des analyses complémentaires lors de la consultation.

Dans certains cas, cela peut être plus grave, comme le cas d’un de nos assurés. Victime à quarante-cinq ans d’un AVC il a été hospitalisé en urgence. Passés les soins d’urgence, le médecin de l’hôpital voulait pratiquer sur lui plusieurs interventions majeures pour un devis total de 300000$. L’assisteur a fait appel à son prestataire local pour valider les diagnostics, le médecin accrédité par l’assisteur local les a validés mais le médecin français avait un doute. Il a contacté des spécialistes qui ont confirmé ce doute. L’assisteur a alors envoyé une équipe médicale de 3 personnes sur place pour ramener le patient en France. Il a été hospitalisé une dizaine de jours en France et a pu repartir à Hong Kong 1 mois après sans avoir eu à subir toutes les chirurgies prévues à Hong Kong.

Les assurances locales à Hong Kong

Les assurances santé locales calculent leur tarif en fonction du coût médical moyen d’un individu et ajustent ensuite la prime en fonction des antécédents et du nombre de remboursements demandés.

Ces contrats locaux ne sont pas à reconduction tacite. Il faut renouveler chaque année son adhésion, en soumettant un nouveau questionnaire médical. Cela induit qu’il faut supporter les majorations inhérentes aux antécédents chaque année, mais également le risque de se voir tout simplement refuser.

C’est une des raisons principales pour laquelle les assurances expatrié sont recommandées. En effet les contrats expatriés français sont à reconduction tacite. On ne peut pas mettre fin à votre contrat parce que vous auriez « coûté trop cher » ou que vos antécédents médicaux deviennent « trop encombrants ». La sélection médicale est faite une fois à l’adhésion (à moins d’une demande de changement de garanties).

Les mutuelles expatrié sont aussi souvent préférées aux contrats groupe, car ces derniers imposent souvent un réseau de soin spécifique, des garanties et plafonds assez vite limités, et ne couvrent pas en dehors de Hong Kong. Le fait de se référer à un réseau peut être très contraignant en termes de choix de praticien; Sachant que si vous ne consultez pas ceux qui sont recommandés, votre remboursement sera fortement minimisé, voire nul suivant le type de soins.

Une assurance expatrié vous laisse libre du choix du lieu de soin et du praticien, et vous permettra d’être couvert lors de vos déplacements dans les pays voisins, comme lors de vos retours en France.

Médecine Chinoise et Acupuncture à Hong-Kong

La médecine Chinoise et l’acupuncture sont formellement reconnus et encadrés par l’Etat.

De nombreux hôpitaux et lieux de soins proposent ces alternatives, la population locale ayant fortement recours à ces médecines douces. On recense 7.425 médecins pratiquant en médecine Chinoise, pour 14.290 médecins (chiffres 2017).


Choisir une assurance expatrié à Hong Kong

Pourquoi souscrire ?

Le niveau des prix des frais de santé rend indispensable la souscription d’une assurance santé expatrié à Hong Kong, que l’on ait souscrit à la CFE ou pas.

Cette assurance expatrié vous permettra de choisir librement votre médecin et assurera un remboursement à 100% des frais engagés en cas d’hospitalisation. Elle vous garantit également une couverture santé au-delà de votre pays de résidence. Vous pourrez donc être remboursé pour des soins effectués lors d’un voyage en Thaïlande par exemple, ou lorsque vous rentrez ponctuellement en France et consultez vos médecins de confiance.

Quand et comment souscrire ?

Les procédures d’adhésion aux garanties expatriés sont plus complexes que pour une mutuelle classique. Il convient donc de s’y prendre environ 30 jours avant votre départ.

Notre site vous permet de demander une tarification en ligne et de comparer les garanties.

Un conseiller peut ensuite vous aider pour toute la procédure d’adhésion.


Quelles garanties choisir ?

Compte tenu des prix de santé, il faut dans l’idéal, choisir une formule moyenne ou renforcée pour être correctement remboursé pour les consultations.

Pour les budgets plus serrés nous conseillons:

- une garantie économique comprenant l’hospitalisation et les frais courant avec une franchise soit forfaitaire, soit de 10% sur certains frais et pas d’optique ni de dentaire ; elle remboursera intégralement l’hospitalisation et très convenablement les examens et la pharmacie ;

- pour les petits budgets, une garantie hospitalisation seule car c’est la base indispensable pour ne pas se retrouver en grande difficulté.

VOTRE ASSURANCE EXPATRIE A HONG KONG en 2mn >



Assistance rapatriement

A Hong Kong la qualité des soins est excellente, il ne sera pas nécessaire de recourir à un rapatriement sanitaire pour être correctement soigné. La situation sera différente si vous profitez de votre présence dans la région pour visiter les pays voisins d’Asie du Sud Est tels que le Laos par exemple, une assistance rapatriement sera alors très utile.

Les services d’un assisteur pourront également vous aider à trouver un médecin ou un centre de santé, ou même à faire baisser des tarifs de frais médicaux grâce à des accords privilégiés.

Faut-il faire l’avance des frais ?

En cas d’hospitalisation de plus de 24 heures l’assureur peut généralement payer directement.

Dans tous les autres cas, il faudra faire l’avance des frais. Aujourd’hui, les assureurs vous proposent de transmettre vos demandes de remboursement de montants modérés (moins de 500€ par facture) soit directement via une application mobile, soit via votre espace client, ou parfois par email. Il n’est plus nécessaire de transmettre les originaux de facture pour les soins classiques et la transmission par voie numérique garantie l’optimisation des délais de traitement en général.

Ces infos vous ont été utiles. Partagez-les !
 
image background comparatif block right

PAYS DE DESTINATION

  • AFGHANISTAN
  • AFRIQUE DU SUD
  • ALAND, ILES
  • ALBANIE
  • ALGERIE
  • ALLEMAGNE
  • ANDORRE
  • ANGOLA
  • ANGUILLA
  • ANTARCTIQUE
  • ANTIGUA-ET-BARBUDA
  • ARABIE SAOUDITE
  • ARGENTINE
  • ARMENIE
  • ARUBA
  • AUSTRALIE
  • AUTRICHE
  • AZERBAIDJAN
  • BAHAMAS
  • BAHREIN
  • BANGLADESH
  • BARBADE
  • BELARUS
  • BELGIQUE
  • BELIZE
  • BENIN
  • BERMUDES
  • BHOUTAN
  • BOLIVIE, l'ETAT PLURINATIONAL DE
  • BONAIRE, SAINT-EUSTACHE ET SABA
  • BOSNIE-HERZEGOVINE
  • BOTSWANA
  • BOUVET, ILE
  • BRESIL
  • BRUNEI DARUSSALAM
  • BULGARIE
  • BURKINA FASO
  • BURUNDI
  • CAIMANS, ILES
  • CAMBODGE
  • CAMEROUN
  • CANADA
  • CAP-VERT
  • CENTRAFRICAINE, REPUBLIQUE
  • CHILI
  • CHINE
  • CHRISTMAS, ILE
  • CHYPRE
  • COCOS (KEELING), ILES
  • COLOMBIE
  • COMORES
  • CONGO
  • CONGO, LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU
  • COOK, ILES
  • COREE, REPUBLIQUE DE
  • COREE, REPUBLIQUE POPULAIRE DEMOCRATIQUE DE
  • COSTA RICA
  • COTE D'IVOIRE
  • CROATIE
  • CUBA
  • CURAÇAO
  • DANEMARK
  • DJIBOUTI
  • DOMINICAINE, REPUBLIQUE
  • DOMINIQUE
  • EGYPTE
  • EL SALVADOR
  • EMIRATS ARABES UNIS
  • EQUATEUR
  • ERYTHREE
  • ESPAGNE
  • ESTONIE
  • ETATS-UNIS
  • ETHIOPIE
  • FALKLAND, ILES (MALVINAS)
  • FEROE, ILES
  • FIDJI
  • FINLANDE
  • FRANCE
  • GABON
  • GAMBIE
  • GEORGIE
  • GEORGIE DU SUD-ET-LES ILES SANDWICH DU SUD
  • GHANA
  • GIBRALTAR
  • GRECE
  • GRENADE
  • GROENLAND
  • GUADELOUPE
  • GUAM
  • GUATEMALA
  • GUERNESEY
  • GUINEE
  • GUINEE EQUATORIALE
  • GUINEE-BISSAU
  • GUYANA
  • GUYANE FRANÇAISE
  • HAITI
  • HEARD-ET-ILES MACDONALD, ILE
  • HONDURAS
  • HONG KONG
  • HONGRIE
  • ILE DE MAN
  • ILES MINEURES ELOIGNEES DES ETATS-UNIS
  • ILES VIERGES BRITANNIQUES
  • ILES VIERGES DES ETATS-UNIS
  • INDE
  • INDONESIE
  • IRAN, REPUBLIQUE ISLAMIQUE D
  • IRAQ
  • IRLANDE
  • ISLANDE
  • ISRAEL
  • ITALIE
  • JAMAIQUE
  • JAPON
  • JERSEY
  • JORDANIE
  • KAZAKHSTAN
  • KENYA
  • KIRGHIZISTAN
  • KIRIBATI
  • KOWEIT
  • LAO, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE POPULAIRE
  • LESOTHO
  • LETTONIE
  • LIBAN
  • LIBERIA
  • LIBYE
  • LIECHTENSTEIN
  • LITUANIE
  • LUXEMBOURG
  • MACAO
  • MACEDOINE, L'EX-REPUBLIQUE YOUGOSLAVE DE
  • MADAGASCAR
  • MALAISIE
  • MALAWI
  • MALDIVES
  • MALI
  • MALTE
  • MARIANNES DU NORD, ILES
  • MAROC
  • MARSHALL, ILES
  • MARTINIQUE
  • MAURICE
  • MAURITANIE
  • MAYOTTE
  • MEXIQUE
  • MICRONESIE, ETATS FEDERES DE
  • MOLDOVA, REPUBLIQUE DE
  • MONACO
  • MONGOLIE
  • MONTENEGRO
  • MONTSERRAT
  • MOZAMBIQUE
  • MYANMAR
  • NAMIBIE
  • NAURU
  • NEPAL
  • NICARAGUA
  • NIGER
  • NIGERIA
  • NIUE
  • NORFOLK, ILE
  • NORVEGE
  • NOUVELLE-CALEDONIE
  • NOUVELLE-ZELANDE
  • OCEAN INDIEN, TERRITOIRE BRITANNIQUE DE L
  • OMAN
  • OUGANDA
  • OUZBEKISTAN
  • PAKISTAN
  • PALAOS
  • PALESTINE, ETAT DE
  • PANAMA
  • PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINEE
  • PARAGUAY
  • PAYS-BAS
  • PEROU
  • PHILIPPINES
  • PITCAIRN
  • POLOGNE
  • POLYNESIE FRANÇAISE
  • PORTO RICO
  • PORTUGAL
  • QATAR
  • REUNION
  • ROUMANIE
  • ROYAUME-UNI
  • RUSSIE, FEDERATION DE
  • RWANDA
  • SAHARA OCCIDENTAL
  • Saint Pierre et Miquelon
  • SAINT-BARTHELEMY
  • SAINT-KITTS-ET-NEVIS
  • SAINT-MARIN
  • SAINT-MARTIN (PARTIE NEERLANDAISE)
  • SAINT-MARTIN(PARTIE FRANÇAISE)
  • SAINT-SIEGE (ETAT DE LA CITE DU VATICAN)
  • SAINT-VINCENT-ET-LES GRENADINES
  • SAINTE-HELENE, ASCENSION ET TRISTAN DA CUNHA
  • SAINTE-LUCIE
  • SALOMON, ILES
  • SAMOA
  • SAMOA AMERICAINES
  • SAO TOME-ET-PRINCIPE
  • SENEGAL
  • SEYCHELLES
  • SIERRA LEONE
  • Singapour
  • SLOVAQUIE
  • SLOVENIE
  • SOMALIE
  • SOUDAN
  • SOUDAN DU SUD
  • SRI LANKA
  • SUEDE
  • SUISSE
  • SURINAME
  • SVALBARD ET ILE JAN MAYEN
  • SWAZILAND
  • SYRIENNE, REPUBLIQUE ARABE
  • TADJIKISTAN
  • TAIWAN, PROVINCE DE CHINE
  • TANZANIE, REPUBLIQUE-UNIE DE
  • TCHAD
  • TCHEQUE, REPUBLIQUE
  • TERRES AUSTRALES FRANÇAISES
  • THAILANDE
  • TIMOR-LESTE
  • TOGO
  • TOKELAU
  • TONGA
  • TRINITE-ET-TOBAGO
  • TUNISIE
  • TURKMENISTAN
  • TURKS-ET-CAICOS, ILES
  • TURQUIE
  • TUVALU
  • UKRAINE
  • URUGUAY
  • VANUATU
  • VENEZUELA, REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU
  • VIET NAM
  • WALLIS ET FUTUNA
  • YEMEN
  • ZAMBIE
  • ZIMBABWE
 
12 assureurs déjà présents 40 formules comparées en ligne
LES AVIS SUR LES ASSURANCES EXPATRIES Notes d’International Santé
4.7 sur 5 pour 119 avis
Merci ! le 17/11/2014
Rien a redire le 27/06/2016

Voir les avis >Déposer un avis >

International santé
L'AVIS DE L'EXPERT :

A Hong Kong, la santé est un vrai business.

Avoir une assurance expatrié qui offre un vrai service de téléconsultation peut éviter bien des problèmes.

Si un diagnostic vous inquiète vous pourrez facilement demander un second avis à distance à un médecin français.