International Santé
(33) 5 31 61 84 50 On vous rappelle

Retraités Expatriés en Thaïlande et Assurance Santé Obligatoire

Publié le12/12/2019 par interadmin

En Thaïlande depuis le 31/10/2019 les étrangers de plus de 50 ans, candidats à l’obtention d’un Visa Non Immigrant O-A pour la Thaïlande, ont l’obligation de présenter une attestation d’assurance santé. Il en va de même pour les détenteurs de ce visa retraité qui voudraient en demander le renouvellement.

 

Pourquoi une telle mesure :

Les autorités Thaïlandaises ont pris cette disposition dans le but de limiter la quantité de factures impayées laissées aux hôpitaux publics par les retraités étrangers ; et essayer ainsi de limiter la dette de la santé publique.

LePetitJournal.com relate par exemple qu’il y aurait actuellement plus de 500Millions de Baths par an de frais de santé non réglés par les retraités étrangers.   

Depuis plusieurs années, la Thaïlande est reconnue pour ses installations de santé performantes et de très bonne qualité. Ce qui a participé à développer un tourisme médical important dans le pays, et qui permet aux résidents temporaires d’avoir recours au système public en toute confiance. Les autorités ont donc décidé de limiter l’impact de ces frais sur le budget santé du pays.

 

Quels sont les critères de cette assurance santé obligatoire :

Il faudra bien différencier les deux visas retraités proposés par la Thaïlande : le Non Immigrant O-A Visa, qui est un visa d’un an renouvelable, et le Visa O-X longue durée (jusqu’à 5 ans).

Critères d’assurance santé pour le Visa O-A :

  • La législation impose de souscrire une assurance santé, mais il n’est pas mentionné que cette dernière doive être obligatoirement Thaïlandaise.

  • Un formulaire est disponible et permet de justifier que son assurance santé étrangère répond aux critères de couverture minimum et de durée de couverture (1 an).

  • La couverture minimum requise en termes de garanties est très faible puisqu’elle est de 400.000Baths (11.865€) pour l’hospitalisation et de 40.000Baths (1.186€) pour la médecine courante / soins ambulatoires.

  • Bien que le site de la Thaï General Insurance Association indique qu’à compter de la seconde année (ou à la demande de renouvellement), il faille se référer à une liste d’assurances agrées (pour l’instant Thaïlandaises), le site de l’Ambassade de Thaïlande ne mentionne pas une telle obligation.

 

A ce propos, une rencontre a eu lieu ce 13 Novembre à l’Assemblée Nationale entre l’Ambassadeur de Thaïlande en France et la députée des Français de l’Etranger. A l’issue de la réunion, cette dernière a rapporté : « si le demandeur a souscrit une assurance maladie auprès d'une compagnie française ou étrangère, il doit joindre à sa demande de visa le formulaire du Ministère thaïlandais de la santé publique comportant une signature et un cachet de la compagnie d'assurance. La valeur d’indemnité médicale et la période de couverture doivent également être indiquées ».

Critères d’assurance santé pour le Visa O-X :

  • La législation impose de souscrire une assurance santé, uniquement auprès d’une assurance Thaïlandaise ou agrée.

  • La couverture minimum requise en termes de garanties est de 400.000Baths (11.865€) pour l’hospitalisation et de 40.000Baths (1.186€) pour la médecine courante / soins ambulatoires.

  • Il ne faut pas être porteur d’une des maladies exclues que sont : la lèpre, la tuberculose, l’elephantiasis, le 3eme stade de Syphilis ou une addiction aux drogues.

 

Immigration Visa OX

 

Cette assurance minimum est-elle suffisante ?

Comme nous l’avons dit en introduction, cette obligation a pour but de limiter les impayés d’étrangers au système de santé public Thaï. C’est ce qui explique les montants exigés. Ces montants ne sont par contre pas du tout adaptés aux prix de la santé dans le secteur privé. Pour une hospitalisation dans un Bangkok Hospital, le plafond de 400.000 Baths suffira juste à payer deux jours d’hospitalisation.

Si vous souhaitez pouvoir vous faire soigner dans le secteur privé, outre cette assurance minimum, il faudra également des garanties complémentaires avec des plafonds de l’ordre de 4M Baths.

 

Quelles sont les solutions :

Au fait des difficultés rencontrées par la communauté française depuis la mise en application de cette mesure, l’Ambassade de France a entamé des démarches auprès du Ministère des Affaires Etrangères Thaïlandais et du ministère de la santé publique (cf. ci-dessus). Le but étant de confirmer la possibilité de présenter une assurance santé française/étrangère lors de sa demande de visa, tout comme l’Ambassade des Etats-Unis vient de l’annoncer (ce 8 Novembre) pour les assurances américaines.

 

De son côté, la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) n’a pas communiqué officiellement sur le sujet. La difficulté étant qu’elle n’a pas de siège local et rembourse en fonction d’un % de remboursement, qui n’est pas une indication claire du montant de couverture minimum. Une réunion va être organisée entre les autorités locales, le Conseil Consulaire et la CFE pour avancer sur le sujet.

Pour rappel, à partir du 01/01/20, les remboursements de la CFE pour une hospitalisation en Thaïlande seront limités à 50% des frais facturés, il y a donc peu de chance que la couverture CFE satisfasse aux critères énoncés.

 

Nos assureurs partenaires : April, Assur Travel, Crystal Mobility et Humanis, nous ont confirmé qu’ils complètent les formulaires d’équivalence (Visa OA) sur demande des assurés. Toutes les formules expatriés avec une couverture hospitalisation et médecine courante couvrant sans difficulté les minimums requis de 400.000Bth et 40.000Bth. Si vous avez la CFE seule, une complémentaire palliera au problème de montant minimum. Il reste à vérifier que l'administration accepte le document qu'elle a elle-même mis en place. 

 

Enfin, une solution imaginée serait finalement de changer sa demande de visa pour un Visa O qui est ouvert au statut retraité. Ce dernier impose par contre que l’on quitte le territoire et que l’on fasse une demande auprès d’un consulat Thaï d’un autre pays.

 

Nous nous tenons informés des évolutions à venir et ne manquerons pas de mettre à jour les informations obtenues sur ce blog. N’hésitez pas à nous contacter pour toute contribution à propos.

 

formule équivalence visa OA

Economisez sur votre assurance expatrié
Economisez sur votre assurance expatrié
200 formules comparées en 2 minutes seulement.
Je compare
  • Partager :
  • Réagir :

Découvrez également

CFE : La réforme des remboursements met les assureurs à l’épreuve.

La réforme de la CFE a obligé les assureurs complémentaires à s’adapter. Certains ont préféré jeter l’éponge alors que d’autres ont dû faire de profondes modifications.

Les évacuations sanitaires pendant la crise Covid

Les restrictions de voyages en place dans la plupart des pays compliquent énormément les évacuations sanitaires.

Dans certains cas, elles sont même impossibles. Le point complet. 

Différences entre Emergency Room et Urgent Care

Pas évident pour un étranger de comprendre spontanément la différence entre ces deux termes, car au-delà de la nuance de langage, dans la plupart des pays, il n’y a pas de différence.

Expatriés de retour en France : l’abrogation des délais de carence de la Sécurité Sociale prend fin le 30 septembre

Pour faire face à la pandémie de Covid-19, les expatriés de retour en France ont accès à la Sécurité Sociale sans délais de carence depuis le 1er mars et jusqu'au 30 septembre 2020.

La CFE au temps du covid

Face à cette situation sanitaire inédite dûe à la pandémie de Covid-19, la CFE a mis en place des mesures spéciales pour les expatriés.

Vos réactions

Poster un commentaire
Avis vérifiés 4.9/5 -545 avis